Cette page à pour but d'expliquer au plus grand nombre un certain nombre de points techniques qui facilitent la compréhension des travaux : normes, produits, problèmes qui peuvent se poser, etc.

 

Guides techniques disponibles très prochainement, merci de votre compréhension.

 


Plomberie

Chauffe-eau :

Sur les chauffe-eau Stéatite, la résistance n'est pas directement en contact avec l'eau :
=> moins de tartre, moins de risque de pannes
=> pas besoin de vidanger le chauffe-eau pour changer la résistance

 

 

Electricité

Photovoltaïque : quels procédés choisir?

Il existe 3 grandes familles de modules photovoltaïques.
- Le silicium monocristallin est le plus pur, avec le rendement le plus élevé, aux alentours de 15%. Les atomes sont parfaitement ordonnés dans le produit. Ces modules présentent toutefois 2 inconvénients : leur production nécessite une grande quantité d'énergie et leur coût est relativement élevé.
- Dans les cellules de silicium polycristallin, les atomes sont moins bien agencés. Le rendement est légèrement inférieur (aux alentours de 12%), mais le prix est plus abordable, ce qui explique que cette technique soit la plus répandue.

Les cellules de silicium monocristallin ou polycristallin ont en commun d'être très sensible aux températures élevées et d'afficher un rendement faible en période d'éclairage peu intense.

- Ces 2 inconvénients ne se retrouvent pas dans les procédés fonctionnant au silicium amorphe. Toutefois, cette technique affiche un rendement nettement inférieur, aux alentours de 9%. En effet, en phase de fort ensoleillement, le rendement de ces cellules est faible. En outre, leur performance décline avec le temps.

Les cellules ont une dimension allant de 100 x 100 mm pour les plus anciennes à 156 x 156 mm pour les plus récentes. Un module est composé de 36 à 72 cellules, rangées en série. Le nombre de cellules par série détermine la tension du module.

Source : Christian Cardonel "Le Batiment Artisanal N°576"

 

 

 

Ventilation

 

...