A

Artisanat

« Du travailleur indépendant travaillant seul à l’entreprise d’une vingtaine de salariés, l’artisanat présente un éventail complet de spécialités professionnelles et toutes tailles d’entreprise.
C’est cette diversité et cette souplesse qui permettent à l’artisanat de s’adapter à toutes les demandes et de les satisfaire pleinement.
Faire appel à un artisan, c’est la garantie d’avoir à faire à un homme de l’art qui saura vous conseiller et donner vie à vos projets, tout en restant à votre disposition après la réalisation des travaux.
Savoir-faire traditionnel, maîtrise des nouveaux produits et des nouvelles techniques permettant aux entreprises artisanales d’intervenir sur des travaux de tous types, allant de la construction neuve à la rénovation en passant par le dépannage tout ordre. *»
* source : CAPEB

Artisan

« Le professionnalisme et la compétence requièrent une parfaite connaissance des réglementations techniques. C’est pourquoi, l’artisan est bien souvent l’homme d’une profession qu’il maîtrise pleinement. »

Maître-artisan

Délivré par la chambre des métiers à toute personne qui possède un diplôme ou titre homologué dans le métier considéré et/ou une expérience significative, une "grande maîtrise du savoir-faire" et avoir formé des apprentis.

C

CAPEB

Syndicat professionnel des artisans du bâtiment (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment)

Climatisation

Climatisation réversible et chauffage offrent chaleur ou air frais selon la température.
L'installation de climatisation réversible est rapide et les équipements de climatiseurs efficaces

Coffret de communication

Les technologies évoluent, et nos besoins en télécommunications augmentent. Un coffret de communication permet de créer un réseau multimédia et de relier en un seul point tous les branchements de vos équipements de communication : informatique, Internet, télévision, téléphone.

COP (coefficient de performance)

Le coefficient de performance mesure le ration entre l’énergie utilisée et l’énergie restituée et permet de valider la performance des matériels. Pensez à vérifier la valeur du COP et la labellisation des matériels.

Courant faible

courant fort = transport d'information
Le courant faible est une dénomination utilisée pour désigner les courants qui circulent sur les voies de communication.
En effet les installations "courant faible" sont présentes dans les domaines de la téléphonie, des transmissions de données, des transmissions numériques en générales, de l'alarme et de la signalisation...
Les courants mis en causes sont parfois très faible, de l'ordre de quelques µA.

Courant fort

courant fort = transport d'énergie
Installation distribuant l'énergie électrique destinée à être transformé par les récepteurs ayant pour fonctions l'éclairage, le chauffage et la force motrice (lampes, résistances, moteurs, appareils électrodomestiques, materiels de bureau...). Les courants mis en causes sont de l'ordre de quelques centaines de mA à plusieurs KA.

D

Différentiel (Dispositif)

Le principe d'un dispositif différentiel à courant résiduel (DDR) est de comparer les intensités sur les différents conducteurs qui le traversent. C'est un appareil de protection des personnes et de détection des courants qui isole le circuit lorsque le courant est différent entre les deux fils du circuit, cas d'un défaut d'isolation (fuite de courant vers la terre). (source : Wikipedia)

Type ou courbe de déclenchement ou « classe » AC, A, "HI" (également appelés Hpi ou Si suivant les fabricants pour circuit inform)

Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Disjoncteur
et http://stielec.ac-aix-marseille.fr/cours/abati/differentiel.htm

Disjoncteur

Un disjoncteur assure la protection d'une installation contre les surcharges, les court-circuit, les défauts d'isolement, par ouverture rapide du circuit électrique en défaut. Il remplit aussi la fonction de sectionnement (isolement d'un circuit). Sa principale caractéristique par rapport au fusible est qu'il est réarmable (il est prévu pour ne subir aucune avarie lors de son fonctionnement).

Voir aussi pouvoir de coupure

Compléments techniques : http://stielec.ac-aix-marseille.fr/cours/abati/disj.htm
Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Disjoncteur

E

Electricien

L’électricien réalise toutes les installations électriques à l’extérieur et à l’intérieur de la construction. Ses fonctions sont variées : éclairage, appareils ménagers, appareils de chauffage, système d’alarme...
Il intervient à deux reprises sur le chantier :
- au début du chantier, au moment du gros œuvre, afin de donner ses consignes au maçon pour les réservations. Il posera ses fils et ses câbles électriques dans les murs porteurs et dans la chape et les réservations réalisées par le maçon l’aider ont à retrouver l’emplacement de ces câbles ;
- avant les travaux de finition, grâce aux réservations, il pourra effectuer les branchements électriques des appareils électroménagers et des appareils d’éclairage.

Energies renouvelables

On assimile souvent les panneaux solaires, très médiatisé, aux énergies renouvelables. Mais ce n’est pas l’unique solution qui permet de réduire l’impact sur l’environnement et la consommation énergétique.

Plutôt que de parler d’énergie, il vaudrait mieux parler de qualité environnementale (HQE).
un investissement modéré pour la modification des installation existantes avec du matériel adapté peut déjà permettre de réduire notre consommation d’énergie et d’eau.

Les énergies dîtes renouvelables se compose de l’éolien, du solaire, de la géothermie et de l’énergie hydraulique.

Cependant toutes les installations réduisant la consommation d’énergie sont communément appelées ainsi (pompe à chaleur, etc.)

I

Interrupteur différentiel

Voir différentiel

P

Panneau photovoltaïque

Pour constituer les cellules de silicium qui composent un panneau, les industriels se servent de silice (contenue dans le sable) qui va être purifiée pour obtenir du silicium le plus pur possible. Les cellules sont assemblées pour constituer un module (le panneau) qui sera ensuite monté en série pour composé un champ ou centrale photovoltaïque.
Cet ensemble est associé à une structure qui les supporte (toit, sol, brise-soleil), un onduleur qui transforme le courant continu en courant alternatif, un tableau électrique et un compteur qui permet de contrôler la puissance réinjectée dans le réseau. 

Plombier

Le plombier est un ouvrier qualifié dans l’installation, l’entretien et la réparation des canalisations d’eau et des appareils de distribution d’eau et de gaz. La plupart du temps, le plombier est également chauffagiste ou climaticien.

 

Q

Qualification

Une qualification est fondée sur les capacités techniques de l'entreprise et délivrée après étude de dossier, par un organisme de qualifications.

Qualibat

Des qualifications métier gage de sérieux, de compétences et de transparence financière. Obtention après l'examen d'un dossier administratif, financier et technique par une commission de professionnels du bâtiment.

 

S

Solaire

L'énergie solaire est inépuisable et non polluante pour produire de l'eau chaude sanitaire et participer au chauffage de votre habitation.

Avec plus de 40.000 installations de chauffages solaires en France, le marché a explosé en 2006 en croissance de 131%. Les énergies renouvelables, outre leur intérêt écologique ont désormais aussi un intérêt économique.

Une installation thermique permet de fournir entre 40 et 70 % des besoins en eau chaude (chauffe eau solaire) de l'habitat et de 30 à 50 % des besoins en chauffage suivant la région tout en étant écologique. L'installation de panneaux solaires thermiques permet souvent l'arrêt total de la chaudière principalement pendant l'été ainsi qu'en demi-saison.

Principe :
Le solaire thermique s’appuie sur un principe simple : le soleil chauffe un fluide caloporteur qui circule dans les capteurs installés sur le toit ou à même le sol. Ensuite, la chaleur est récupérée via un échangeur et distribuée dans le logement par des radiateurs ou un plancher chauffant.
Le solaire thermique permet alors d'assurer une partie de ses besoins en eau chaude sanitaire et en chauffage de son habitation. Une énergie d'appoint est toujours nécessaire pour pallier le manque de soleil.
Il existe 2 technologies : le chauffe-eau solaire individuel (CESI) ou le système solaire combiné (SSC). Le CESI pour l'eau chaude sanitaire et le SSC pour l'eau chaude et le chauffage.

Comment choisir ?
Il faut prévoir environ 1,20 m² de capteurs par tranche de 10 m² à chauffer. 4 m² suffisent pour une famille de 4 personnes pour uniquement chauffer l’eau sanitaire. Pour pallier au manque, il est souvent nécessaire d’associer à une installation solaire, une installation d’appoint complémentaire, une chaudière à bois ou à gaz pour assurer la continuité du chauffage. De même, pour corriger une surchauffe de l’installation en été, on prévoit une réserve sous forme d’un ballon de 500 à 2000 litres. On peut aussi profiter de sa piscine pour réduire ainsi la chaleur du circuit tout en la chauffant gratuitement!

Coût ?
En comprenant la pose et le matériel, compter environ 150 euros le m² à chauffer, soit un budget de l’ordre de 15.000 euros pour un logement de 100 m², dont environ un tiers concerne pour le coût des capteurs (prix donnés à titre indicatif).

Un crédit d’impôt de 50% est prévu pour les capteurs certifiés CSTBat ou Solar Keymark.

Certaines aides supplémentaires peuvent être accordées par votre collectivité locale ou par l’ANAH.